Partager :

Ce dimanche matin nous allons faire paraître un journal de bord d’un homme d’affaires français (ingénieur), marié avec une femme Ukrainienne, qui nous raconte de manière très réelle ses observations. Un journal de Bord historique. Pour des raisons de sécurité le nom de l’auteur ne sera pas publié.

EXTRAIT : « C’est vraiment la guerre, et je vois de première main certaines conséquences:

– La ruée dans les magasins pour faire des stocks. Les 2 supérettes à côté de chez nous ont été vidées en une matinée.

– Ce qui m’a le plus impressionné étaient les longues queues dans les pharmacies. Les gens ont fait des stocks de toutes sortes de médicaments. En 1 journée, les pharmacies ont fermé, leurs propriétaires vont en profiter pour monter les prix.

– La longue queue des voitures devant les stations d’essence. Les caissières étaient débordées et en pleurs. Certains en profitaient pour partir sans payer.

– Les gens qui paniquent, quittent la ville en voiture, et se retrouvent dans des embouteillages monstres. C’est le cas d’un couple d’amis qui ont pris le chemin de la Pologne. Arrivés à la frontière, ils ne peuvent plus passer, car mobilisation générale pour tous les hommes de 18 à 60 ans. Comme tout s’achète en Ukraine, ils sont en train d’essayer de soudoyer les douaniers pour pouvoir passer quand même … mais ils sont des centaines dans ce cas.

– Beaucoup de résidents vont s’installer dans les abris, en général des parkings souterrains, avec eau, nourriture, couvertures. Il y a des séries de rallonges électriques sur une dizaine de mètres pour recharger les téléphones portables. Les voisins se sourient et se parlent, les groupes d’enfants courent et rient dans cet environnement sombre, froid et humide.

– Le gouvernement distribue des armes aux résistants, en fait n’importe qui et n’importe comment. Bien des gens ne savent pas s’en servir. On craint la formation de gangs de voleurs armés.

Des explosions retentissent dans le centre de Kiev. Heureusement, nous sommes à quelques kilomètres du centre, dans une zone résidentielle, entourée de parcs, sans bâtiments militaires ou administratifs. Jusqu’ici, tout est calme et pas de problèmes »….

NEWS DE CE SOIR.

Le président ukrainien appelle l’ONU à priver la Russie de son vote au Conseil de sécurité.

Le président ukrainien a appelé samedi à priver la Russie, en train d’envahir l’Ukraine, de son droit de vote au Conseil de sécurité de l’ONU, lors d’un entretien téléphonique avec le chef des Nations unies Antonio Guterres.

Lors de cet entretien, Volodymyr Zelensky a abordé la question de « priver le pays agresseur de son droit de vote au Conseil de sécurité de l’ONU », a déclaré le dirigeant ukrainien sur Twitter. La Russie a mis son veto vendredi à une résolution condamnant son « agression » de l’Ukraine et exigeant le retrait de ses troupes.

Le pape a exprimé sa « profonde douleur » à Zelensky par téléphone.

Le pape François a exprimé sa « profonde douleur pour les événements tragiques » en Ukraine lors d’un entretien téléphonique samedi avec le président Volodymyr Zelensky, a annoncé l’ambassade ukrainienne près le Saint-Siège.

« Aujourd’hui le pape François a eu un entretien téléphonique avec le président Volodymyr Zelensky. Le Saint-Père a exprimé sa plus profonde douleur pour les événements tragiques qui se déroulent dans notre pays », affirme l’ambassade dans son tweet.

Partager :