Partager :

Le cabinet a approuvé dimanche les modifications législatives nécessaires à un programme d’aide économique dont le point principal consiste en une augmentation du salaire minimum.

Dans le cadre de ce plan proposé par le ministre des Finances, Avigdor Liberman, le salaire minimum mensuel devrait progressivement passer à 6.000 shekels (1.652 euros) d’ici la fin de 2025.

Mais la première hausse, qui aura lieu au mois d’avril, augmentera le salaire minimum de seulement 0,54 shekel de l’heure (0,15 euro) soit 5.300 shekels par mois (1.460 euros) à 5.400 shekels (1.487 euros), une augmentation de moins de 2 %.

Les ministres des partis travailliste et Meretz ont voté contre le plan, qui doit encore être approuvé par la Commission parlementaire du travail et des affaires sociales de la Knesset, dont la présidente, Efrat Rayten (Parti travailliste), a déjà déclaré que des changements devraient y être apportés.

« C’est une érosion des salaires et non une augmentation », a protesté la ministre de la Protection de l’environnement, Tamar Zandberg, appelant à revoir le projet.

« En marge de la croissance économique et des excédents importants en matière de perception des impôts, l’État doit augmenter le salaire minimum », a appelé le ministre de la Santé Nitzan Horowitz.

Le projet propose également des modifications sur les jours de congé annuel et la réglementation des heures supplémentaires.

Il s’inscrit dans un plan global qui vise à réduire le coût de la vie de 4.4 milliards de shekels (1.21 milliard d’euros).

Des avantages fiscaux pour les familles ayant des enfants âgés de 6 à 12 ans sont également proposés, mais nécessiteront une législation qui devrait être présentée à la Knesset dans les prochains jours.

Le plan inclut également des subventions pour la garde d’enfants, un impôt négatif sur le revenu pour environ 300.000 personnes percevant un salaire bas, l’annulation des taxes d’accise sur le charbon et la réduction des droits de douane sur plusieurs produits importés, notamment les aliments, les articles de toilette et les meubles.

www.i24news.tv

 

Partager :