Partager :

La chaîne Hadashot 12 a cité un rapport publié par le Centre de recherche et d’information de la Knesset sur la question des nombreuses coupures d’électricité qui se produisent en Israël, notamment dans le sud et le nord du pays.

Selon ce rapport, elles proviendraient des dizaines de milliers de raccordements illégaux à l’électricité dans les secteurs arabe et bédouin. Ces raccordement et stations pirates seraient au nombre de 24.000 environ dans le Néguev et 31.000 environ dans les villages arabes de Galilée.

Le rapport note qu’en plus des dangers inhérents aux installations pirates pour les maisons et leurs habitants, ce réseau clandestin constitue une énorme perte financière pour la compagnie nationale d’électricité, d’une part pour le non-paiement d’abonnements et d’autre part pour les frais engagés lors des interventions suite aux coupures de courant ou aux travaux d’amélioration du réseau.

Le député Walid Taha (Ra’am), président de la commission de l’Intérieur a sauté sur l’occasion pour exiger du gouvernement qu’il règle au plus vite cette situation en régularisant les milliers de maisons illégalement construites et en les raccordant au réseau national d’électricité.

//lphinfo.com

 

Partager :