Partager :

La demande de bureaux à proximité des stations Savidor et Hashalom de Tel Aviv a augmenté de façon exponentielle.

 

Des utilisateurs de trottinettes électriques dans les rues de Tel Aviv, le 30 mai 2019. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Le secteur, appelé le « triangle des trottinettes », longe les côtés est et ouest de l’autoroute Ayalon depuis l’échangeur Arlozorov jusqu’au sud de la rue Yitzhak Sadeh, où les tours Azrieli et Sarona dominent cet endroit sur le boulevard Menachem Begin.

Le terme « triangle des trottinettes » a pour origine le mode de transport préféré de nombreux employés, dans une ville qui souffre d’une circulation très dense.

Au cours des premiers mois de l’apparition de la COVID-19, les experts en immobilier ont rencontré des difficultés pour déterminer l’incidence que le travail à domicile aurait sur le marché des bureaux. On s’inquiétait d’une forte surabondance de bureaux vacants, comme ce fut le cas en 2003-2005, à la suite de la crise de nombreuses sociétés du secteur des technologies numériques.

Malgré les préférences des employés pour le travail à distance, même à temps partiel, les entreprises technologiques élargissent leur présence physique, et se concentrent sur les tours de bureaux de premier choix à Tel-Aviv.

/fr.timesofisrael.com

 

Partager :