Partager :

Les forces de défense australiennes ont informé la société de défense israélienne Elbit qu’elles cesseraient d’utiliser leur système de gestion de combat (BMS).

Rapporté pour la première fois par Australian Defence Magazine (ADF), Elbit Australia a appris la décision sans donner aucune explication.

Selon un rapport de l’Australian Broadcasting Corporation (ABC), les tensions entre Elbit et le ministère australien de la Défense s’expliquent par le fait que la société israélienne imposait « d’énormes primes » car elle détenait le monopole du système.

« Les gens s’en prennent à Elbit qui exploite leur monopole pour imposer d’énormes primes », a déclaré l’officier cité par ABC. « Et il y a des inquiétudes incontestables sur le fait que les Israéliens détournent le système pour obtenir des informations », a-t-il ajouté.

Le BMS fourni par Elbit permet aux commandants de mieux communiquer et se coordonner lors de scénarios et d’opérations de champ de bataille complexes avec des affichages électroniques de cartes et d’autres données.

i24 News.
Partager :