Partager :

Le seul survivant du crash de l’hélicoptère en Israël raconte ses tentatives de sauvetage des pilotes en mer.

L’officier de marine israélien qui a été le seul survivant à s’échapper lorsque l’hélicoptère dans lequel il se trouvait s’est écrasé dans la mer, a déclaré mardi qu’il avait essayé à plusieurs reprises de sortir les pilotes de l’avion mais qu’il n’y était pas parvenu.

Le capitaine Ron Berman se remet d’une vertèbre cassée et d’une hypothermie légère à la suite de l’accident de lundi soir, qui a coûté la vie au lieutenant-colonel Erez Sachyani et au major Chen Fogel. Une première enquête a mis en évidence un dysfonctionnement du moteur amenant l’hélicoptère dans la froide Méditerranée au large des côtes de Haïfa. « J’ai pu me sortir de l’hélicoptère en train de couler, puis, après de nombreuses tentatives pour faire sortir mes amis Sachyani et Fogel, j’ai été secouru par une patrouille de la police navale », a affirmé le soldat dans une déclaration vidéo publiée par l’armée. Jusqu’à présent, Berman n’avait pas été identifié par son nom.

Dans la vidéo, enregistrée depuis son lit d’hôpital, Berman a adressé ses condoléances aux familles des deux pilotes décédés dans l’accident après avoir été incapables de s’échapper du cockpit pour des raisons encore inconnues. « J’envoie beaucoup, beaucoup de force et d’amour aux familles, à [la veuve de Sachyani] Lilach… Je t’aime, sois forte », a déclaré Berman, la voix brisée.

Ron Berman a été légèrement blessé dans l’accident à 21h lundi soir et a été emmené au centre médical Rambam de Haïfa. Il a d’abord été traité dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital, mais a été transféré mardi dans un service d’orthopédie après l’amélioration de son état, a indiqué l’hôpital.

Gabriel Attal

w.radioj.fr/2

 

Partager :