Partager :

« Notre société a développé une technologie innovante unique pour la génération d’énergie propre à partir des vagues de l’océan et de la mer », a déclaré Inna Braverman, co-fondatrice et PDG d’Eco Wave Power dans une interview avec CTech lors de la conférence Calcalist’s Energy la semaine dernière.

« Nous avons fait quelque chose de très différent dans notre industrie, 99% de nos concurrents ont décidé d’aller en mer, et nous nous sommes connectés au littoral et à proximité en connectant l’équipement à des structures artificielles existantes telles que des jetées et autres, qui déjà interféré avec l’environnement. Nous prenons donc quelque chose qui ne sert à rien et le transformons en une source d’énergie propre.“

« Le projet que nous construisons actuellement est le projet en Israël, dont je suis très enthousiaste. Ce sera la première fois dans l’histoire d’Israël que l’énergie des vagues se connectera officiellement au réseau électrique national, c’est une énorme percée », a déclaré Braverman. « Nous prévoyons de l’ouvrir dans trois à quatre mois, donc bientôt, la centrale est déjà dans le port de Jaffa. »

« Nous n’attendons plus que l’arrivée des flotteurs, puis de terminer le raccordement au réseau. C’est quelque chose qui me passionne vraiment parce que j’ai toujours voulu faire un projet dans mon pays d’origine.

Interrogé en outre sur la construction d’un projet en Israël et la coopération entre le gouvernement local et le secteur des affaires, Braverman a applaudi le soutien israélien, déclarant que le projet de Jaffa est « cofondé à 50 % par le ministère israélien de l’Énergie et le Bureau du scientifique en chef ».

🟦🟦

Cependant, il y a place à l’amélioration, a noté Braverman.

« Parce que l’énergie houlomotrice est une nouveauté dans le domaine des énergies renouvelables, de nombreux organismes gouvernementaux n’ont pas eu le temps de s’asseoir correctement et de fixer les tarifs, les procédures d’autorisation pour l’énergie houlomotrice. Il nous faut donc parfois plus de temps pour comprendre quelles sont les licences nécessaires ou comment se connecter au réseau que pour construire une centrale électrique, et c’est dommage », a-t-elle déclaré.

« Nous avons vu lors de la COP 2026 qu’Israël veut également être à l’avant-garde des énergies renouvelables, et nous sommes excellents pour être à l’avant-garde de nombreux domaines différents, et pour le faire, nous avons besoin de plus de soutien, non seulement dans termes de soutien financier et d’investissement, mais en définissant vraiment les politiques pour les nouvelles technologies », a ajouté Braverman.

Read more https://rakbeisrael.buzz/lenergie-des-vagues-atteint-le-reseau-electrique-disrael/

Partager :