Partager :

Le Qatar, l’Autorité palestinienne et la compagnie d’électricité de Gaza ont signé dimanche un protocole d’accord visant à promouvoir un projet à long terme pour approvisionner la centrale électrique du territoire palestinien en gaz naturel israélien.

Selon l’envoyé du Qatar à Gaza, Mohammed Al-Emadi, « le mémorandum d’aujourd’hui promet un engagement de 60 millions de dollars pour la construction du gazoduc allant d’Israël à la bande de Gaza ».

Le gaz naturel, puisé depuis le champ gazier israélien Leviathan en Méditerranée orientale, sera d’abord transporté vers une centrale électrique dans le sud d’Israël.

L’Union européenne (UE) et le Qatar financeront ensuite les extensions du gazoduc vers la centrale électrique de Gaza.

Le Qatar, l’ONU et l’Union européenne étaient parvenus en février dernier à s’entendre sur l’installation d’un système d’approvisionnement en gaz depuis Israël vers la centrale électrique de la bande de Gaza.

Cet accord, en discussion depuis plusieurs années, devrait considérablement améliorer la production d’électricité au sein du territoire palestinien.

i24News (Copyrights).

Partager :