Partager :

Plus de 3.500 Français ont pris la citoyenneté israélienne en 2021, soit une hausse de 40 % par rapport à 2020.

L’immigration juive vers Israël a augmenté de 30% en 2021 par rapport à l’année précédente, malgré les restrictions de voyage liées au Covid-19, ont indiqué le ministère de l’Alya et de l’Intégration, l’Agence juive et l’organisation Nefesh b’Nefesh lors d’une conférence de presse mercredi.

Ainsi, selon les chiffres présentés par la ministre de l’Alya et de l’intégration, Pnina Tamano-Shata, 27.057 immigrants juifs sont devenus citoyens israéliens en 2021, contre 21.120 en 2020 et 35.651 en 2019, la dernière année d’immigration avant la pandémie de coronavirus.

Près de 4.000 Américains ont fait leur alyah en 2021, ce qui représente le plus grand nombre d’immigrants en provenance des États-Unis depuis 1973, tandis que 3.500 Français ont pris la citoyenneté israélienne, ce qui représente une hausse de 40 % par rapport à 2020.

Environ 7.500 Juifs ont immigré de Russie, soit une hausse de 10 % par rapport à 2020, et environ 3.000 sont arrivés d’Ukraine (hausse de 5 %). 

i24 News.

Photo : © Old Landscape, Shutterstock

Partager :