Partager :
Yaïr Lapid, a effectué jeudi une visite officielle dans la capitale égyptienne Le Caire pour rencontrer le président du pays, Abdel-Fattah al-Sissi, dans le but de renforcer les relations bilatérales israélo-égyptiennes.

« Le renforcement des relations israélo-égyptiennes est un intérêt très important pour Israël », a déclaré M. Lapid dans un communiqué publié par son ministère.

La visite d’une journée effectuée par le chef de la diplomatie israélienne comprend également une rencontre avec son homologue égyptien Sameh Choukri, a précisé le communiqué.

En tant que « geste pour renforcer les liens », M. Lapid renverra en Egypte des objets archéologiques qui ont été illégalement passés en contrebande depuis le pays et saisis par les autorités israéliennes, selon le document.

Le ministère israélien a indiqué que cette visite faisait partie de « la politique étrangère du gouvernement israélien visant à tirer parti des intérêts communs de la stabilité régionale ».

Elle intervient après que MM. Lapid et Choukri se sont entretenus par téléphone en septembre et ont convenu de renforcer les relations bilatérales.

En septembre également, M. Sissi avait accueilli le Premier ministre israélien Naftali Bennett dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh, au bord de la mer Rouge. Cette réunion a marqué la première visite officielle en Egypte d’un dirigeant israélien depuis une décennie.

Avant de rentrer chez lui, M. Bennett avait déclaré que la rencontre avait été « importante et très positive » et qu’elle avait jeté les bases de « liens solides » entre les deux pays.

L’Egypte a été le premier pays arabe à signer des accords de paix avec Israël en 1979, après plusieurs décennies d’inimitié. Fin

Partager :