Partager :

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov devrait se rendre en Israël dimanche pour des réunions avec le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid.

La visite a été annoncée au lendemain d’un prétendu bombardement israélien du port de Lattaquié en Syrie, près de la base aérienne russe de Khmeimim. Israël et la Russie ont un mécanisme de déconfliction pour les frappes de l’armée de l’air israélienne en Syrie, où la Russie a une présence militaire substantielle, mais les frappes israéliennes à Lattaquié et en Syrie plus largement, ont été des points de discorde entre Jérusalem et Moscou ces dernières années.

Le ministre russe des Affaires étrangères sera également à Jérusalem alors que les négociations nucléaires entre les puissances mondiales et l’Iran se poursuivent à Vienne. La Russie a continué d’appeler au rétablissement du Plan d’action global commun de 2015, qui limitait l’enrichissement d’uranium de l’Iran jusqu’en 2030 tout en levant progressivement les sanctions contre le régime.

Nous sommes pleinement convaincus que nous avons de bonnes chances de trouver un langage commun lors des pourparlers de Vienne », a tweeté lundi l’ambassadeur de Russie auprès des institutions internationales à Vienne, Mikhaïl Oulianov.En revanche, les diplomates américains et européens ont exprimé un profond scepticisme quant au fait que l’Iran cherche réellement un accord, à la lumière du régime présentant ce que les parties occidentales du JCPOA considèrent comme une proposition peu sérieuse et faisant avancer son programme nucléaire alors même que des négociations ont lieu.

Gabriel Attal.

Radio J.

Partager :