Partager :

Chez Volvo, on s’intéresse à une technologie qui pourrait révolutionner… le parebrise. En fait, la firme suédoise a décidé de financer la start-up israëlienne Spectralics qui travaille au développement d’un procédé qui pourrait transformer le parebrise des voitures en immense écran.

Le montant de l’investissement, réalisé par Volvo via l’intermédiaire de sa branche Volvo Cars Tech Fund, n’a pas été divulgué.

Spectralics, dont le siège est situé en Israël, a mis au point ce qu’elle qualifie d’un combinateur mince multicouche (MLTC : Multi-Layer Thin Combiner). Il s’agit d’un film qui peut être appliqué sur des surfaces transparentes, comme les parebrise.

Le film MLTC permet de projeter des images sur des surfaces, ce qui pourrait créer un grand affichage tête-haute pour le conducteur où des objets virtuels seraient superposés à la vue réelle qu’offre le parebrise, selon Volvo. Cela pourrait créer une version plus immersive de l’affichage tête-haute à réalité augmentée que Mercedes-Benz a lancé avec sa berline de Classe S pour 2021.

Parmi les autres utilisations potentielles, mentionnons des filtres pour différentes applications, la détection d’une activité dans l’habitacle, la projection d’images à partir de caméras orientées vers l’avant pour réduire les angles morts et les projections holographiques, toujours selon Volvo.

Le constructeur n’a pas précisé à quel moment cette technologie pourrait être commercialisée. Aucune indication non plus s’il existe des plans concrets pour l’utiliser avec des modèles de série. Cependant, l’investissement pourrait être le début d’un partenariat à plus long terme, ce qui se traduirait éventuellement par des véhicules Volvo équipés de la technologie MLTC.

On peut être pour ou contre cette idée, car voir des éléments dans notre champ de vision à tout temps peut être intrusif et aussi une source de distraction. Toutefois, si le tout est configurable et que l’on peut s’en servir seulement au moment où l’on en ressent le besoin, là, ça peut être intéressant.

Source : MSN

Partager :