Partager :

Agmatix, une jeune entreprise israélienne agtech détenue par ICL, leader mondial des minéraux de spécialité, vient de lancer une plateforme technologique de données révolutionnaire. Premier moteur unique au monde à conduire le cycle d’innovation agronomique depuis les données de recherche et d’expérimentation jusqu’aux actions concrètes et significatives, la technologie d’Agmatix crée un nouveau langage de données capable de lire et d’interpréter des milliers de points de données différents couramment utilisés dans l’industrie agricole. Ce système unique fournit ensuite aux agronomes, aux chercheurs et aux agriculteurs les informations vitales nécessaires pour prendre de meilleures décisions de gestion des cultures afin d’augmenter les rendements et la qualité des récoltes.

En numérisant les essais sur le terrain et l’expérimentation agronomique, ainsi qu’en normalisant les données dans l’ensemble du secteur, la nouvelle solution d’Agmatix crée également une base de données mondiale prête à débloquer l’utilisation généralisée du big data dans l’agronomie – en raccourcissant les délais, en réduisant le gaspillage et en augmentant la rentabilité pour les professionnels de l’agriculture et les agriculteurs.

La nouvelle technologie y parvient en utilisant l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle pour fournir des conseils complets sur le sol, la topographie, l’irrigation, la météo et la gestion des cultures. Il est important de noter que la plateforme Agmatix permet le développement de modèles agricoles statistiquement et scientifiquement plus solides, ce qui contribue à réduire le gaspillage alimentaire et à soutenir les problèmes de pauvreté alimentaire dans le monde et de croissance de la population mondiale.

Ron Baruchi, PDG d’Agmatix, commente : « Les agriculteurs, les agronomes, les chercheurs et les experts de l’industrie agricole s’attaquent au plus grand défi d’aujourd’hui : assurer la sécurité alimentaire de la population mondiale croissante. Tout en cherchant une solution, chacun d’entre eux crée et collecte de grandes quantités de données et d’expertise. Mais pour relever ce défi épique, ils doivent être en mesure de partager ces données et ces connaissances entre eux. Notre technologie offre une solution qui réunit, normalise et exploite les données agricoles, permettant de gérer efficacement les essais de recherche agronomique et de les traduire en pratiques réelles dans un guichet unique. »

Ron Baruchi conclut : « Nous devons exploiter le big data pour résoudre ces problèmes mondiaux et trouver des moyens de collaborer au sein de l’industrie agroalimentaire. Cela commence par des données agronomiques standardisées de haute qualité pour permettre un changement à grande échelle. »

Source : Agrimarketing & Israël Valley

Partager :