Partager :

La Chambre de Commerce France-Israël a été heureuse de recevoir le 17 novembre dernier au Pré Catelan un invité de marque en la personne de M. Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, lors de son 29e dîner annuel, le 1er post Covid19.

C’est devant un public de 300 personnes, dont le Ministre, les Ambassadeurs des deux pays, députés et chefs d’entreprises que Henri Cukierman, Président de la CCFI a prononcé son discours que vous pouvez retrouver ci-dessous dans son intégralité :

« Monsieur le Ministre, Mmes et MM. les Députés, Mme et MM. les Ambassadeurs, Chers Présidents et Amis,
Je ne peux m’empêcher de répéter cette histoire :
Imaginez que nous sommes dans un … poulailler.  Le coq sort promener les poules et les amène devant des autruches. Le coq montre un œuf d’autruche et glisse : « moi je ne dis rien, mais regardez ce que fait la concurrence ».  En France, le 1er pays auquel on pense est l’Allemagne, c’est un modèle, mais un modèle discipliné et sérieux. Israël coche autant de cases, mais en plus, par son indiscipline et son enthousiasme, il est beaucoup plus proche de notre esprit latin.
  • C’est le peuple du Livre, l’éducation y est une valeur fondamentale. C’est la plus forte densité au monde d’ingénieurs et de chercheurs
  • Sur le plan sanitaire, sa 1ère campagne de vaccination a été menée tambour battant et la 3ème dose est maintenant administrée au même rythme.
  • Entre l’avant et l’après Covid, Israël a crû de 2,6%, l’Allemagne a baissé de 2,9%
  • Fin 2020, la dette israélienne passe à 77% et la dette allemande à 70%. Le sérieux paye.
  • En revanche, le taux de chômage est de 4,5 % en Israël et de 6,2% en Allemagne. Là c’est le dynamisme qui paye.
  • Sur le plan des entreprises, Israël a la plus forte densité de Start up par habitant et est le 3ème pays présent sur le NASDAQ après les États-Unis et la Chine
1ère conclusion : Israël vaut donc le voyage
 A quoi sont dues ces performances ?
  • Dès la maternelle, les instituteurs incitent leurs élèves à se sentir responsables, autonomes et à innover
  • La R&D pèse 2 fois plus lourd qu’en Europe : 5% du PIB en Israël contre 2,2% pour l’ensemble de l’Union européenne.
  • Pas de pudeurs de gazelle : en Israël, si une idée est bonne, on fonce. Si elle est mauvaise, on l’enterre. L’efficacité passe avant la discipline.
  • Enfin, l’initiative privée l’emporte nettement sur l’état : avant la crise sanitaire, les dépenses publiques étaient de 40% en Israël contre 44% en Allemagne.
 Seconde conclusion : Ces recettes rappellent celles des Gafa, elles sont plus faciles à mettre en œuvre dans des entreprises que dans des pays, mais la Corée du Sud, Singapour et Israël montrent que c’est possible. 
 Passons maintenant aux relations entre la France et Israël
  • La France est 5ème dans le monde par son poids dans les échanges internationaux. En Israël, sur le plan économique, nous ne sommes qu’en 9ème Il n’y a donc pas de quoi pavoiser !
  • Sur le plan diplomatique, les accords de paix entre les pays du Golfe et Israël donnent au Quai d’Orsay une excellente occasion d’actualiser enfin sa politique au Moyen-Orient
    • A l’ONU, s’opposer aux condamnations systématiques d’Israël perçues, dans certaines de nos banlieues cette démonisation d’Israël justifie les actes antisémites
    • Conditionner l’aide à la Palestine à l’arrêt du financement de terroristes par l’Autorité palestinienne pour être cohérent avec la lutte énergique de la France contre le terrorisme
    • Les 2 millions d’arabes Israéliens ont exactement les mêmes droits que les juifs Israéliens et font partie de la coalition gouvernementale. 17% des Israéliens sont arabes, au Technion, une des 100 meilleures universités dans le monde, 20% des élèves sont arabes. Parler d’apartheid à propos d’Israël est donc totalement faux, un encouragement aux appels illégaux au boycott, et un prétexte pour commettre des actes antisémites.
  • En termes d’image, en 2016, lors de son voyage en Israël avec notre Chambre de Commerce, Emmanuel Macron a impressionné les Israéliens par son dynamisme et son intérêt pour la HiTech.
  • Enfin et surtout, la France et Israël, sont toutes deux, des démocraties très attachées aux règles de droit, avec des minorités significatives qui font face à des problèmes sociaux, d’éducation et de sécurité.
  • 3ème conclusion : Les relations entre la France et Israël doivent se renforcer. Israël est un laboratoire par la diversité de ses cultures, ses contraintes sécuritaires qui cohabitent avec son culte de la démocratie et du strict respect de la loi.
  • Il faut faire connaître aux Israéliens comme aux Français le Laboratoire de la République. Cher Jean-Michel Blanquer, vous l’avez lancé il y a un mois, vous le présidez, son Dr Délégué, Éric Clairefond, est avec nous. Nous devons en effet définitivement ramener la laïcité, la tolérance au cœur de toutes les écoles et de tous les quartiers, pour qu’il n’y n’ait plus jamais d’autres Samuel Paty, pour que les professeurs puissent enseigner la Shoah, pour que tous les directeurs d’école puissent garantir la sécurité des enfants juifs dans la cour des écoles publiques. Tous les Français, catholiques, protestants, musulmans et athées doivent se sentir pleinement concernés quand 50% des attaques racistes et antisémites touchent la communauté juive qui représente moins de 1% de la population française.
 Pour conclure quelques mots sur les objectifs de notre Chambre de Commerce et de ses délégations régionales pour aider les entreprises françaises à revenir en force en Israël, là où ça bouge.
  • Rien de tel que d’aller sur place et nous sélectionnerons avec vous les interlocuteurs israéliens les plus intéressants pour votre Comité Exécutif ou votre équipe innovation
  • Après les BioTech que la crise sanitaire a fait briller, le secteur qui s’impose est le Green Business et Israël est là aussi très en pointe: 70% de l’eau qui y est consommée provient d’eaux usées et recyclées ou de la désalinisation de l’eau de mer. Le second pays est l’Espagne avec 35%.
  • En matière de cyber, Israël représente 20% des investissements privés du monde entier. Le 8 avril, avec la CCIP, nous organiserons le 15ème Forum annuel Franco-Israélien sur la cyber-sécurité. C’est l’un des évènements cyber les plus appréciés en France et nous organisons des centaines de RV d’affaires entre spécialistes israéliens et entreprises françaises.
  • Nous allons donc maintenant nous inspirer de ce modèle pour lancer un Forum des BioTech et un Forum du Green Business
 Cher Jean-Michel Blanquer, J’espère que vous vous rendrez en Israël et, comme nous l’avons fait avec Nicolas Sarkozy, François Hollande, Emmanuel Macron et plusieurs ministres, nous serons très heureux de réunir une délégation de chefs d’entreprise pour vous accompagner.
Vous dites très clairement ce que vous pensez et vous passez à l’action.
Merci d’avoir accepté d’être avec nous ce soir »

Mr le Ministre a ensuite pris la parole et a rappelé que la coopération franco-israélienne tant au niveau technologique, économique que éducative n’avait que vocation à se renforcer.

« La bonne relation entre la France et Israël est un bon thermomètre de l’état du monde, cette bonne entente est un bon gage pour l’humanité, pour la planète, et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour y contribuer »

Discours intégral à venir

André Maarek, Vice-Président de la CCFI à ensuite procédé à la remise des trophées 2021 qui récompensent des entreprises françaises et israéliennes qui ont contribué au développement des échanges bi-nationaux.

Cette année les lauréats sont :

APEX DRONE :

Photo : © Erez Lichtfeld

APEX DRONE est une entreprise installée à Nevers, spécialisée dans la formation professionnelle de télépilotes, le service et le développement de solutions de sécurité utilisant des drones.

C’est au cours d’un voyage aux DLD, le Salon high tech de Tel-Aviv qu’APEX DRONE a pu rencontrer deux entreprises Israéliennes : AMBAR GROUP spécialisée dans les drones  et SKYSHIP spécialisée dans la construction de zeppelins et d’aérostats.

De là est né une collaboration permettant un développement dans les solutions de sécurité aérienne et terrestres en vidéoprotection et l’utilisation de zeppelins tant pour la surveillance que pour servir de support publicitaire.

Pour le futur, de nombreux projets communs d’innovation sont déjà à l’étude.

Ce trophée a été remis à Laurens BYRS, Président d’APEX DRONE.

MAOR INVESTEMENTS :

Photo : © Erez Lichtfeld

Maor Investments est un fonds créé en 2018, exclusivement destiné à l’investissement dans les sociétés de technologie israéliennes.

Partant du constat que les startups Israéliennes s’exportaient parfaitement aux Etats-Unis mais ne « transactaient » que très peu en Europe, Maor a construit un véritable pont ‘business’ et culturel entre les startups Israéliennes désireuses de promouvoir leurs innovations et les grandes sociétés françaises en quête d’adoption de technologies.

Moins de 3 ans après sa création, Maor a investi dans 18 startups, a initié une centaine de liens avec des entreprises françaises et est reconnu comme l’un des 10 fonds de VC les plus actifs en Israël.

Ce trophée a été remis à Philippe Guez et à Eric Elalouf, co-fondateurs de MAOR.

TOLUNA :

Photo : © Erez Lichtfeld

Crée en 2000, Toluna est un groupe international leader technologique du secteur des études et sondages en temps réel. Avec des bureaux dans 19 pays, Toluna, c’est plus de 40 millions de consommateurs, connectés à la plateforme Toluna Start pour dialoguer avec les marques en temps réel.  En France, Toluna, c’est également l’institut Harris Interactive.

Toluna continue d’innover pour traduire les millions d’opinions et interactions collectés tous les jours en connaissance consommateur et anticipation stratégique pour ses clients. Dès 2006, le groupe a choisi de créer un centre de R&D en Israël à Haïfa et de le placer au cœur de son développement.

Ce trophée a été remis à Frédéric-Charles Petit, fondateur et CEO de TOLUNA.

ZIWIT :

Photo : © Erez Lichtfeld

Le groupe Ziwit installé à Montpellier, s’est imposé aujourd’hui comme l’un des principaux leaders sur le marché mondial de la cybersécurité.

C’est donc tout naturellement qu’une alliance est née entre le groupe français et Israël, qui détient une des meilleures cybersécurités au monde.

Cette collaboration s’est traduite par l’acquisition par ZIWIT de CLOUDFIT, start-up israélienne.

Il s’agit là d’une réelle opportunité de développement autour d’une technologie défensive unique au monde, capable de stopper et analyser les robots malveillants, afin d’éviter les attaques grâce à la performance de son système de détection.

Le trophée a été remis à M. Mohammed BOUMEDIANE, Président Fondateur du groupe ZIWIT.

Le dîner a été couvert par i24news, cliquez ici pour regarder le reportage par Noémie Halioua et Hélène Corbie

 

 

 

Partager :