Partager :

D’après la chaîne israélienne Canal 13, l’espérance de vie des hommes a diminué de 3,5 mois durant l’année 2020, passant de 81 ans en 2019 à 80,7 ans. Le dernier recul de cette importance avait été enregistré en 1996. Les Arabes israéliens ont été les plus touchés par ce phénomène avec une espérance moyenne de vie qui est passée de 78,1 en 2019 à 76,6 en 2020.

Les femmes ont été également touchées en ce sens que leur espérance moyenne de vie n’a pas progressé, se stabilisant aux alentours de 84,5 ans. Depuis le début de la pandémie, 7 090 personnes sont décédées. Les scientifiques estiment que l’espérance de vie va continuer à reculer, car un grand nombre de ces décès sont intervenus en 2021.

Une étude inquiétante du ministère de la Santé a montré que plus de 10 pour cent des enfants contaminés par la covid 19 présentent des symptômes de ‘long covid’, c’est-à-dire entre autres fatigue et diminution des capacités cognitives, mentales et neurologiques.

Selon l’étude, la probabilité de souffrir de ces effets secondaires à long terme augmente avec l’âge de l’enfant. Toutefois, le ministère de la Santé a signalé que certains des effets à long terme pourraient également être en relation avec les confinements répétés ou la guerre de mai 2021. Des recherches sur ce point sont encore nécessaires. A partir d’octore prochain, Israël prévoit la possiblité de vacciner également les enfants de 5 à 11 ans.

 

Une station de tests PCR à Tel-Aviv. La pandémie a des conséquences très sévères (photo : KHC)
//israelentreleslignes.com
Partager :