Partager :

L’Iran a relancé la production d’équipements pour des centrifugeuses.

A moins de 15 jours de la reprise des négociations à Vienne entre la République islamique et les grandes puissances, Téhéran a relancé la production d’équipements pour des centrifugeuses sur un site nucléaire, selon le Wall Street Journal s’appuyant sur des sources diplomatiques.

Le site de Karaj n’a pas été contrôlé par l’Agence internationale de l’énergie atomique depuis des mois. Des pièces auraient été produites pour 170 centrifugeuses.

Dans le même temps, le président iranien Ebrahim Raïssi, qui s’est entretenu avec son homologue russe Vladimir Poutine, a déclaré que Téhéran était« absolument sérieux » dans la reprise des pourparlers sur le nucléaire à la fin du mois.

Christophe Dard (Radio J).

Ebrahim Raisol-Sadati dit Ebrahim Raïssi né le à Mashhad, est un religieux chiite et homme d’État iranien. Il est président de la république islamique d’Iran depuis le .

Il est directeur de la fondation (ou Bonyad) Astan-e Qods-e Razavi. Entre mars 2019 et juillet 2021, il est chef du système judiciaire iranien et vice-président de l’Assemblée des experts.

Raïssi est candidat à l’élection présidentielle iranienne de 2017, qu’il perd face au président sortant, l’islamiste modéré Hassan Rohani. De nouveau candidat en 2021, soutenu par le régime conservateur en place, il l’emporte au premier tour.

Partager :