Partager :

Israël ne laissera pas les États-Unis ouvrir le consulat de Jérusalem, a déclaré Bennett aux démocrates en visite.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett aurait réitéré aux membres du Congrès démocrate américain en visite qu’il n’autoriserait pas Washington à rouvrir le consulat américain.

L’administration du président américain Joe Biden a déclaré qu’elle rouvrirait la mission diplomatique historiquement responsable des affaires palestiniennes. Le consulat a été fermé par le président américain de l’époque, Donald Trump, en 2019 et son personnel a été intégré à l’ambassade des États-Unis – qui avait été déplacée de Tel Aviv à Jérusalem un an plus tôt – dans ce que les Palestiniens considéraient comme une dégradation de leurs liens avec les États-Unis.

La mission était basée sur la rue Agron de Jérusalem, à l’ouest de Jérusalem, et disposait d’un bureau des services consulaires à l’est de Jérusalem, que les Palestiniens revendiquent comme la capitale de leur futur État.

Israël doit accréditer le consul général que les États-Unis envoient à Jérusalem, selon le protocole diplomatique.

Bennett a qualifié la décision prévue « d’inacceptable », bien qu’il ait reconnu les sensibilités politiques nationales au sein du Parti démocrate et la promesse électorale de Biden à ses électeurs, selon le site d’information Axios, citant un responsable israélien anonyme. « Je ne vais pas… essayer de marquer des points politiques sur cette question, mais la position du gouvernement est que la réouverture du consulat est inacceptable », a-t-il affirmé à la délégation du Congrès en visite.

La délégation démocrate, parrainée par l’organisation conciliante J Street, est dirigée par la représentante Rosa DeLauro et comprend des représentants Mark Pocan, Barbara Lee, Melania Stansbury et Jamaal Bowman. Cette délégation a également rencontré le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid.

Bennett a également rencontré mardi une délégation américaine bipartite distincte, qui a également rencontré le ministre de la Défense Benny Gantz et s’est rendue à Ramallah pour rencontrer le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Mohammed Shtayyeh.

Gabriel Attal

Radio J. (Copyrights)

Partager :