Partager :

La Turquie a toujours été une destination prisée des Israéliens.

Le retour en Israël des époux Oknin, arrêtés en Turquie la semaine dernière pour avoir photographié le palais présidentiel d’Erdogan, s’est accompagné d’une hausse des réservations de séjours en Turquie de la part des Israéliens.

La Turquie reste une destination prisée des Israéliens, pour son faible coût, ses prestations avantageuses et sa proximité avec l’Etat hébreu (moins de deux heures de vol).

L’arrestation du couple d’Israéliens à Istanbul avait toutefois provoqué l’inquiétude auprès des agences touristiques en Israël qui craignaient de voir chuter les réservations, alors que ce secteur se remet à peine des pertes engendrées par la pandémie de coronavirus.

Bien qu’il y ait eu en une semaine très peu d’annulations de vols pour Istanbul, les personnes qui n’avaient pas encore acheté de billet ont toutefois hésité avant d’embarquer pour la Turquie, indique Channel 12.

Lizzy, guide touristique israélienne à Istanbul travaillant pour l’agence « Tayelet », société affiliée à la compagnie aérienne IsraAir, explique que pendant la semaine de détention des Oknin « nous avons été à l’écoute de nos clients, et nous leur avons surtout dit qu’il fallait éviter de mentionner le nom du président Erdogan une fois sur place. »

Le couple Oknin avait pris en photo le palais d’Erdogan et avait envoyé le cliché en entourant le palais, sur un groupe whatsapp familial. Ils ont été libérés jeudi, après huit jours passés en prison pour soupçon d’espionnage.

i24 News (Copyrights)

Partager :