Partager :

Les EAU et Israël signent un accord pour développer des véhicules autonomes militaires et commerciaux.

Les principales entreprises de défense israéliennes et émiraties ont signé ce jeudi deux accords pour travailler ensemble au développement de véhicules télécommandés et autonomes et pour entretenir et vendre des caméras avancées à des fins militaires et commerciales, a déclaré la société israélienne.

Il s’agit des derniers accords de défense signés entre les deux pays lors du Dubai Air Show de ce mois-ci, une importante exposition d’armes dans la ville émirienne. Les entreprises de défense israéliennes ont pu y ouvrir un stand pour la première fois cette année, après qu’Israël et les Émirats arabes unis ont normalisé leurs relations l’année dernière.

Jeudi, Israel Aerospace Industries et EDGE Group – tous deux appartenant à l’État – ont signé les deux protocoles d’accord. L’un des accords portait sur la formation d’un centre commun aux Émirats arabes unis qui maintiendrait et commercialiserait les réseaux électro-optiques avancés de la société israélienne. « L’accord couvre les systèmes électro-optiques avancés, y compris les systèmes POP (Plug-in Optronic Payload) d’IAI, les charges utiles de surveillance Mini-POP et MOSP (Multi-Sensors Optronic Stabilized Payload) pour les applications terrestres, navales et aériennes », a affirmé la société israélienne.

En vertu du deuxième protocole d’accord, les deux sociétés ont convenu de travailler ensemble pour concevoir et construire des véhicules de surface sans pilote pour des applications militaires et commerciales. « Alors que [EDGE] concevra la plate-forme, intégrera les systèmes de contrôle et la charge utile et développera le concept d’opérations (CONOPS), IAI développera le système de contrôle autonome et intégrera diverses charges utiles de mission aux unités du système de contrôle en fonction des exigences de la mission. « , a indiqué l’IAI.

Gabriel Attal

Radio J (Copyrights).

 

Partager :