Partager :

Administrer une dose de rappel vaccinal contre le Covid-19 à l’ensemble de la population américaine est un « élément absolument essentiel » de la lutte contre la pandémie, a déclaré vendredi le conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, Anthony Fauci, citant l’expérience israélienne comme preuve.

« Quand vous regardez les résultats en Israël, il est très clair que (le rappel) inverse certains des effets décroissants que vous observez chez les personnes ayant été vaccinées il y a six mois ou plus », a indiqué le Dr Fauci, auprès du podcast quotidien « The Daily ».

« Les injections de rappel pour tous les adultes représentent un élément absolument essentiel de notre réponse. Ce n’est ni un bonus ni un luxe, mais une partie absolument essentielle du programme », a-t-il martelé.

Mardi, les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé avoir formellement déposé un dossier demandant à l’Agence américaine des médicaments (FDA) d’autoriser une troisième dose de leur vaccin pour toutes les personnes de plus de 18 ans.

Pour l’heure, la FDA a autorisé la distribution d’une troisième dose à toutes les personnes âgées de plus de 65 ans ainsi qu’aux adultes âgés de 18 à 64 ans à risque.

En Europe, l’Agence des Médicaments (EMA) a approuvé début octobre le principe d’une troisième dose de Pfizer/Biontech pour les plus de 18 ans, laissant aux Etats le choix plus précis des populations éligibles.

Israël a été le pays précurseur à appeler toute sa population à recevoir une dose de rappel, désormais obligatoire dans ce pays pour conserver son pass sanitaire.

i24News (Copyrights)

Partager :