Partager :

Selon les données communiquées par l’agence IVC-Meitar, les start-ups israéliennes ont levé plus de 20 milliards de dollars entre janvier et octobre 2021, rapporte le site d’information économique Globes.

Ce montant représente un record pour les entreprises technologiques israéliennes et plus du double des sommes levées l’an passé. Il est par ailleurs probablement minoré, certaines entreprises préférant rester discrètes sur les sommes recueillies auprès de leurs investisseurs. 

Parmi ces entreprises, plusieurs du domaine de la cyber-sécurité comme Orca, Wiz ou Cato networks (près de 800 millions de dollars à elles trois), des solutions pour les paiements internationaux comme Deel (425 millions de dollars), pour l’industrie comme Augury (180 millions de dollars) ou pour les ressources humaines avec Hibob (150 millions de dollars).

De grosses levées de fond sont également prévues d’ici la fin de l’année comme celle de la plateforme de trading en ligne e-Toro. 

Les entreprises technologiques israéliennes confirment donc leur grande attractivité auprès des investisseurs financiers. 

Depuis plusieurs mois, l’activité et les embauches ont fortement repris dans la « hi-tech » israélienne, qui subit même une pénurie de main-d’œuvre, notamment sur les métiers du développement informatique.

i24 News (Copyrights.

Partager :