Partager :

Le géant américain de la technologie Intel a déclaré que le PDG nouvellement nommé, Pat Gelsinger, se rendra en Israël pour annoncer la mise en place d’un nouveau campus d’une valeur de 200 millions de dollars pour développer les « puces du futur ». 

L’entreprise a également annoncé son intention de recruter quelque 1.000 nouveaux employés cette année.

Cette annonce intervient alors que la concurrence entre les titans mondiaux des fabricants de puces s’intensifie.

En mars, Google a nommé Uri Frank, un ancien dirigeant d’Intel Corp., comme nouveau vice-président de l’ingénierie pour diriger une équipe en Israël dans l’objectif de « doubler » la conception et la construction de puces personnalisées, qui serviront à améliorer les performances de ses systèmes informatiques.

« Le campus d’Intel abritera 6000 développeurs de matériel et de logiciels de puces informatiques du futur. L’installation s’étendra sur des dizaines de milliers de mètres carrés et sera construite selon un « modèle hybride » dans lequel des milliers de travailleurs pourront travailler à la fois à domicile et en présentiel », indique Intel dans un communiqué. 

Intel compte au total 14.000 salariés en Israël : 7.000 développeurs, 4.900 travailleurs de la production et 2.100 employés à Mobileye, Moovit et Habana Labs, que l’entreprise a acquis.

La société possède actuellement trois grands centres de développement situés à Haïfa, Petah Tikva et Jérusalem, et une usine de fabrication de puces à Kiryat Gat.

i24 News (Copyrights)

Partager :