Partager :

Ben & Jerry’s pourrait perdre sa teouda de cacherout aux Etats-Unis à cause du boycott des habitants des implantations.

L’agence de certification casher Kof-K pourrait ne pas renouveler la teouda de Ben & Jerry’s si la société mondiale de crème glacée met en œuvre son plan de boycott des implantations de Judée-Samarie.

« Nous avons dit à Ben & Jerry’s que nous ne savons pas si nous pourrons renouveler notre contrat », a déclaré au Jerusalem Post le rabbin Daniel Senter, directeur des opérations de la société américaine Kof-K qui fournit la certification internationale casher.

La question est de savoir si Ben & Jerry’s aux États-Unis continuera à recevoir une certification casher une fois que le contrat de Kof-K avec la société de crème glacée basée au Vermont prendra fin en 2022.

Le Kof-K ne peut rompre ce contrat que s’il y a une violation des lois alimentaires juives, et aucune violation de ce type n’a eu lieu, a expliqué Senter.

« L’entreprise respecte sa part du contrat », a-t-il affirmé.

radioj.fr/

 

Partager :