Partager :

La startup israélienne TriEye, qui développe des puces de détection à ondes courtes et infrarouges (SWIR) permettant aux conducteurs de voir par mauvais temps et de nuit, a levé 74 millions de dollars auprès d’investisseurs tels qu’Intel, Porsche et Samsung.

L’investissement a été mené par la société londonienne M&G Investments et la société américaine Varana Capital, avec la participation de Samsung Ventures, la branche d’investissement de Samsung, de la société israélienne Discount Capital et des investisseurs suivants : Intel Capital, Porsche Ventures, l’entrepreneur milliardaire Marius Nacht (cofondateur du géant de la cybersécurité Check Point) et la société israélienne Grove Ventures.

Ce tour de table porte le total des capitaux levés par TriEye à 96 millions de dollars, une somme qui s’ajoute au financement de série A de 19 millions de dollars mené en 2019 par Intel Capital auprès du milliardaire Marius Nacht, Grove Ventures et Porsche, et à l’investissement d’amorçage de 3 millions de dollars mené en novembre 2017 par Grove Ventures.

Selon TriEye, la société a mis au point une caméra SWIR haute définition de plus petite taille, dotée d’une résolution plus élevée et bien moins chère que les technologies actuelles.

Son produit, SEDAR (Spectrum-Enhanced Detection And Ranging), est une solution d’imagerie et de télémétrie pour les systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) et les véhicules autonomes (AV) qui, selon la société, est « la première solution complète capable de produire à la fois des données d’image HD et une carte de profondeur détaillée dans toutes les conditions de visibilité ».

 

Times of Israel (Copyrights).

Partager :