Partager :

L’ambassadrice d’Israël au Royaume-Uni, Tzipi Hotovely, a été évacuée mardi soir sous haute sécurité tandis qu’elle assistait à un événement organisé à la London School of Economics, à la suite d’une violente manifestation de militants pro-palestiniens contre sa présence.

Un enregistrement vidéo montre des agents de sécurité précipitant Mme Hotovely dans un véhicule, d’autres officiers tentant de repousser un groupe d’activistes qui brandissaient des drapeaux palestiniens et scandaient « Honte à vous! ».

L’ambassadrice israélienne avait été invitée par le syndicat étudiant de la prestigieuse université à participer à un forum de débat.

Cette décision a suscité une large opposition de la part de groupes notamment pro-palestiniens qui ont estimé que cette invitation « contribuait au racisme ».

Les manifestations ont spécifiquement visé Mme Hotovely, affirmant qu’elle « plaidait en faveur du colonialisme, s’était engagée dans une rhétorique islamophobe et avait perpétué le racisme anti-palestinien ».

Tzipi Hotovely, membre du parti Likoud, est partisane de la construction d’implantations en Cisjordanie et opposée à la solution à deux États au conflit israélo-palestinien.

« Tzipi est forte et ne laissera aucune bande de voyous violents et antisémites l’intimider », a déclaré mercredi matin le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid après s’être entretenu avec l’ambassadrice.

« La lutte contre la délégitimation d’Israël et l’antisémitisme fait partie de notre combat pour l’histoire israélienne et nos ambassadeurs sont à la pointe de cette lutte », a-t-il souligné.

i24 News (Copyrights).

Partager :