Partager :

Le groupe de hackers Black Shadow a téléchargé mardi soir une base de données complète d’informations personnelles de l’institut médical israélien Machon Mor, ainsi que les dossiers médicaux de quelque 290.000 patients.

Il s’agirait de renseignements sur les analyses de sang des patients, les traitements, les rendez-vous chez les gynécologues, les tomodensitogrammes, les échographies, les coloscopies, les vaccinations avant les vols vers l’étranger, entre autres

Les documents comprendraient par ailleurs des détails sur la correspondance entre les patients et l’institut médical concernant la nécessité de procédures et les résultats des tests.

Black Shadow est un groupe de pirates informatiques lié à l’Iran qui exploite les cyberattaques à des fins criminelles, selon des experts israéliens.

Ces nouvelles fuites interviennent au lendemain de la publication des données de nombreux utilisateurs du site de rencontres LGBTQ israélien Atraf sur Telegram, dans un fichier à télécharger qui a été retiré peu de temps après sa mise en ligne.

Le groupe avait par ailleurs revendiqué samedi l’infiltration des serveurs du site d’hébergement israélien Cyberserve, dérobant notamment des fichiers clients d’Atraf, mais aussi de certaines compagnies de transport public, de la société de voyages Pegasus et du blog de la chaîne publique Kan.

i24News (Copyrights).

Partager :