Partager :

Le salaire minimum augmentera progressivement à 6000 shekels d’ici 2025.

Le gouvernement israélien s’apprête à augmenter progressivement le salaire minimum mensuel à 6 000 shekels (1 653 euros), soit environ 33 shekels (9,1 euros) de l’heure d’ici 2025, selon une annonce conjointe faite par le ministère des Finances, la Banque d’Israël et les principaux des organisations syndicales telles que la Histadrut (le syndicat national d’Israël) et l’Association des fabricants d’Israël.

Le salaire minimum en Israël s’élève à 5 300 NIS mensuels (1 463 euros) ou 29 shekels (8 euros) de l’heure. Il atteindra 5 400 shekels (1 491 euros) d’ici avril 2022 et augmentera chaque année jusqu’en 2025, date à laquelle il atteindra 6 000 shekels d’ici décembre, selon l’annonce.

Les parties ont également annoncé des mesures visant à accroître la flexibilité des employeurs en permettant à davantage d’employés publics et privés de travailler à distance à long terme si nécessaire, d’ajouter un jour de congé payé supplémentaire pour les travailleurs du secteur public pendant 13 jours de congé annuel et de stabiliser les processus de travail. dans le secteur public.

Ces mesures « contribueront à réduire les écarts de salaire et à renforcer le statut des travailleurs à bas salaire, à promouvoir la flexibilité de la gestion dans les secteurs privé et public et à assurer la stabilité des relations de travail dans l’économie », ont-ils affirmé dans un communiqué. Le ministre des Finances, Avigdor Liberman, a déclaré que ces mesures « feraient avancer l’économie et créeraient une stabilité du travail ».

Gabriel Attal

Radio J (Copyrights).

Partager :