Partager :

Le vaccin oral d’Israël obtient le feu vert pour un essai en Afrique du Sud.

Les inventeurs israéliens d’un vaccin oral contre le coronavirus ont reçu le feu vert pour commencer les essais cliniques en Afrique du Sud et devraient être opérationnels en novembre. Oramed Pharmaceuticals a reçu l’autorisation de l’Autorité sud-africaine de réglementation des produits de santé pour commencer le recrutement de patients dans un essai clinique de phase 1 pour sa pilule Oravax.

« Nous sommes ravis d’aller de l’avant avec les essais cliniques de notre vaccin oral COVID-19 en Afrique du Sud », a affirmé au Times of Israel Nadav Kidron, PDG d’Oramed, la société derrière la pilule, ajoutant que les boosters sont de plus en plus recommandés. Sa pilule pourrait constituer un moyen efficace de maintenir ses vaccinations à jour.

L’essai en Afrique du Sud devrait se dérouler en même temps qu’un essai à Tel Aviv qui débutera bientôt lorsque les approbations du ministère israélien de la Santé seront finalisées. Le vaccin pourra être utilisé comme inoculation initiale ou comme rappel, a ajouté Kidron, notant que pour l’une ou l’autre utilisation, il présente « de nombreux avantages ».

Il a aussi indiqué : « Il s’agit notamment de la facilité de distribution et du fait que la plupart des gens préfèrent prendre une pilule plutôt qu’une injection, en particulier en Afrique. Surtout dans les pays à faible taux de vaccination, un vaccin sûr, efficace et facile à avaler pourrait changer la donne dans la lutte contre le virus et le retour à la vie normale. »

Gabriel Attal

Partager :