Partager :

Le plan de réforme de la cacherout adoptée en commission en Israël.

Le plan controversé de réforme de la cacherout en Israël a été adopté en commission ce mercredi matin, ouvrant la voie à des débats au plénum de la Knesset.

Le ministre des Affaires religieuses, Matan Kahana (Yamina) a annoncé que la commission des services religieux de la Knesset avait donné son approbation finale au plan – élaboré par Kahana – visant à ouvrir le système de certification de la cacherout à la concurrence, mettant ainsi fin au monopole du grand rabbinat sur la certification.

« Le comité des services religieux a terminé ses travaux sur le plan de cacherout », a déclaré Kahana mercredi. « Je suis heureux et je tiens à remercier les membres du comité, y compris sa présidente, la députée Yulia Malinovski, pour leurs délibérations intensives sur le plan de la cacherout. » Le projet de loi va maintenant être envoyé au plénum de la Knesset pour un vote.

Dans le cadre du plan élaboré par le ministre Kahana, le grand rabbinat d’Israël ne sera plus le seul fournisseur de certification de la casherout, et servira plutôt de régulateur pour un certain nombre d’organisations de casherout indépendantes qui fourniront une certification aux restaurants et aux produits.

Le rabbinat établira les normes nationales pour la cacherout et dirigera un organisme de surveillance qui déterminera la conformité à ces normes des différentes organisations de cacheroute. Une société (restaurant ou traiteur ou autre) qui le souhaite peut choisir de respecter une norme plus élémentaire que celle fixée par le rabbinat si la norme est approuvée par trois rabbins municipaux.

Copyrights. Radio J.

Gabriel Attal

Partager :