Partager :

Le secrétaire américain à la Sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas a annoncé mardi que les États-Unis envisageaient d’ajouter quatre pays, dont Israël, à leur programme d’exemption de visa.

Les citoyens de ces pays pourront se rendre aux États-Unis sans visa pour un séjour pouvant aller jusqu’à 90 jours.

« Nous avons quatre candidats: Israël, Chypre, la Bulgarie et la Roumanie », a déclaré A. Mayorkas. « Nous sommes très impliqués dans le programme », a-t-il ajouté, affirmant qu’il offre des avantages économiques et sécuritaires importants.

La Maison Blanche avait déclaré en août après une réunion entre le président Joe Biden et le Premier ministre israélien Naftali Bennett que « l’administration Biden renforcerait la coopération bilatérale avec Israël d’une manière qui profiterait à la fois aux citoyens américains et israéliens, notamment en travaillant ensemble pour l’inclusion d’Israël dans le programme d’exemption de visa. »

Mayorkas avait également rencontré l’ambassadeur d’Israël aux États-Unis, Gilad Erdan. Ce dernier avait affirmé qu’il n’avait « aucun doute » sur le fait que les États-Unis accorderaient prochainement une exemption de visas aux Israéliens.

Pour participer au programme, un pays doit répondre aux exigences liées à la lutte contre le terrorisme, à l’application de la loi en matière d’immigration, à la sécurité et à la gestion des frontières.

Actuellement, une quarantaine de pays font partie du programme d’exemption de visa. 

i24News (Copyrights).

Partager :