Partager :

Plus de 200 participants d’organisations locales et internationales ont assisté à la conférence « Diving Deep into the Israel Water Sector : Technology and Solutions for Water Safety and Sanitation », organisé par la Philippine Disaster Resilience Foundation (PDRF), l’ambassade d’Israël aux Philippines et la mission économique et commerciale d’Israël aux Philippines. Cet événement s’inscrivait dans le cadre du défi philippin de l’eau (PhlWC), lancé par le projet USAid Safe Water, la PDRF, Manila Water et Maynilad pour inciter différents secteurs à trouver des solutions à la crise de l’eau dans le pays.

Selon le rapport 2021 sur le développement durable, les Philippines ne sont que le 103e pays sur 193 en termes de réalisation des 17 objectifs de développement durable (ODD). Elles n’ont atteint qu’un seul des cinq indicateurs de l’objectif relatif à l’eau potable et à l’assainissement : 1,9 mètre cube par habitant de consommation d’eau incorporée dans les importations. Des défis importants restent à relever en matière d’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement essentiels, de disponibilité des ressources en eau douce et de traitement adéquat des eaux usées.

L’ambassade d’Israël aux Philippines estime qu’il existe de nombreuses possibilités de découvrir des solutions pour relever les défis de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement. Les innovations clés du secteur israélien de l’eau peuvent servir de tremplin pour de nouvelles idées.

Plus de la moitié d’Israël est couverte de désert et il n’y a pratiquement pas de pluie. En raison de ressources en eau limitées, ils ont élaboré des politiques et des solutions non conventionnelles pour améliorer la suffisance en eau du pays. Ainsi, Israël est devenu l’un des meilleurs au monde dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et des technologies.

« Une fois que vous arrivez en Israël, vous vous rendez compte à quel point le secteur de l’eau est développé, avec de grandes réalisations dans notre pays, fructueux en agriculture et suffisant en eau. À partir du manque de ressources, nous avons développé nos innovations les plus impressionnantes dans le domaine de l’eau, notamment l’irrigation, la filtration, la détection des fuites et bien d’autres choses encore. Israël est également un leader mondial en matière de recyclage de l’eau, puisque nous réutilisons près de 90 % de nos eaux usées », a déclaré Nir Balzam, chef de mission adjoint de l’ambassade d’Israël.

Le chef de la division de l’eau, de la sécurité et des urgences de l’Autorité israélienne de l’eau, Danny Lacker, a également souligné que la préparation est essentielle pour surmonter les obstacles et créer des solutions à tout défi.

« Vous ne pouvez pas tomber sur n’importe quel défi dans le système de l’eau sans être préparé à l’avance, ce qui signifie : y penser, utiliser la technologie, forer et opérer en temps de crise. En hébreu, nous avons un joli dicton qui dit que « celui qui cuisine le vendredi mangera le samedi ». C’est donc ce que vous devez garder à l’esprit : être préparé à l’avance », a déclaré M. Lacker.

Le conseiller économique et chef de la mission économique et commerciale d’Israël aux Philippines,                 Tomer Heyvi, a encouragé les participants philippins à explorer les technologies et les solutions israéliennes afin de trouver l’inspiration pour résoudre la crise de l’eau aux Philippines. Il a également souligné l’importance de la coopération entre nos pays en utilisant l’innovation israélienne et l’application des meilleures pratiques d’Israël dans la gestion de l’eau adaptée aux Philippines.

Source : Manilla Times & Israël Valley

 

Partager :