Partager :

Un plongeur amateur qui explorait les eaux peu profondes du nord d’Israël a trouvé une épée qui aurait appartenu à un chevalier croisé, il y a 900 ans.

La lame d’un mètre a été découverte par Shlomi Katzin dans des eaux peu profondes au large de Haïfa et on pense que l’épée, fortement incrustée d’organismes marins, a refait surface après le déplacement des sables.

L’Autorité israélienne des antiquités (IAA) a déclaré qu’une fois nettoyée et analysée, elle serait exposée au public.

Les croisades, qui ont débuté en 1095 et ont duré des siècles, ont vu des chrétiens européens se rendre au Moyen-Orient pour tenter de prendre le contrôle de Jérusalem et d’autres parties de la Terre sainte aux mains des musulmans.

Kobi Sharvit, qui dirige l’unité d’archéologie marine de l’IAA, a déclaré que la côte du Carmel, où la lame a été trouvée, offrait un abri aux navires pendant les tempêtes tout au long des siècles d’activité maritime le long de la côte.

« Ces conditions ont attiré les navires marchands à travers les âges, laissant derrière eux de riches découvertes archéologiques », a-t-il déclaré.

Les chercheurs supposent qu’elle pourrait être liée à la citadelle des croisés d’Atlit, toute proche, a-t-il ajouté : « Elle est lourde à cause des pierres qui y sont collées et aussi parce que c’est une épée en fer et qu’elle est très grosse.

« Cela signifie que le type qui tenait cette épée et [se battait] avec elle était très fort. J’essaie de l’imaginer sur le terrain avec toute cette armure sur lui et l’épée et se attant avec elle.

« Il devait vraiment être en bonne forme physique, peut-être qu’ils étaient plus grands que nous aujourd’hui mais définitivement plus forts. Et c’est incroyable. »

Source : BBC & Israël Valley

Partager :