Partager :

Israël est devenu un fournisseur clé de gaz naturel à l’Égypte

Israël envisage la construction d’un nouveau gazoduc terrestre vers l’Égypte afin de stimuler rapidement les exportations de gaz naturel vers son voisin à la suite du récent resserrement des approvisionnements mondiaux, a déclaré le ministère israélien de l’Énergie.

Le gazoduc, qui reliera les réseaux de gaz naturel israélien et égyptien à travers le nord de la péninsule du Sinaï, est estimé à environ 200 millions de dollars (près de 172 millions d’euros) et pourrait être opérationnel d’ici 24 mois, ont déclaré à Reuters des sources de l’industrie proches des discussions.

Un nouveau gazoduc terrestre, associé à des projets de construction d’un deuxième gazoduc sous-marin vers l’Égypte d’ici quelques années, consolidera davantage la position d’Israël en tant que plaque tournante énergétique clé en Méditerranée orientale, ce qui a bouleversé les relations diplomatiques avec les pays ces dernières années.

Israël est devenu un fournisseur clé de gaz naturel à l’Égypte assoiffée d’énergie en janvier 2020 après avoir démarré la production de ses champs gaziers offshore de Tamar et Leviathan.

Environ 5 milliards de mètres cubes (bcm) par an de gaz sont fournis via un gazoduc sous-marin reliant Israël et la péninsule égyptienne.

i24News (Copyrights).
Partager :