Partager :

Le plus grand hôpital d’Israël a déployé un système ludique sur smartphone pour aider à lutter contre ce que les médecins appellent une crise d’obésité infantile, qui s’est aggravée pendant la pandémie.

Les médecins recommandent aux jeunes patients qui luttent contre la prise de poids d’utiliser Rumble, une application développée en Israël, pour suivre le nombre de pas effectués, entre autres formes d’exercice.

Les données ne sont pas stockées pas sur l’appareil : les bonnes statistiques sont récompensées par des « points de santé » qui peuvent être échangés contre des prix réels tels que des friandises saines et de l’équipement sportif. Les enfants peuvent également choisir de se mesurer les uns aux autres en fonction du nombre de points qu’ils gagnent.

Sheba est le premier hôpital au monde à intégrer Rumble – qui est déjà utilisé par des centaines de milliers d’Israéliens – dans ses plans de traitement.

Après une année pilote réussie, au cours de laquelle l’application a été constamment adaptée à l’usage par l’hôpital, elle est désormais proposée à tous les patients souffrant d’obésité infantile. La société à l’origine de l’application commence maintenant à la commercialiser auprès des hôpitaux américains.

« L’obésité est devenue l’une des maladies chroniques les plus courantes chez les enfants », a déclaré au Times of Israël le professeur Gal Dubnov-Raz, pédiatre et expert en nutrition, qui a présenté la nouvelle technologie à Sheba.

« Elle s’est aggravée pendant la pandémie, car le mode de vie des enfants s’est nettement détérioré à tous les égards et que l’obésité a augmenté. Mais la pandémie a également encouragé l’utilisation de la télémédecine, qui convient parfaitement au traitement de l’obésité infantile.

Un écran de l’application Rumble montrant une compétition entre patients au Sheba Medical Center (Crédit : Sheba Medical Center)

« Nous avons donc adopté l’outil et en avons fait notre principal mode de traitement, même maintenant, à une époque où la distance sociale est beaucoup moins importante. »

Les enfants sont toujours encadrés par des nutritionnistes et d’autres praticiens, notamment des pédiatres, des spécialistes de la médecine sportive, des nutritionnistes pédiatriques et sportifs, des physiologistes de l’exercice pour enfants et des psychologues du sport. Mais l’application permet de surmonter le principal défi du traitement, à savoir que les enfants se désintéressent souvent de leur programme de nutrition et de santé entre ces rendez-vous.

Iris Shtein, responsable de l’innovation chez Sheba, a déclaré : « l’incorporation de la gamification a prouvé qu’elle permettait de garder les enfants connectés et engagés plus longtemps. Le succès de cette coopération a le potentiel d’atteindre l’arène internationale et d’avoir un impact global non seulement sur les enfants et les jeunes, mais sur les gens partout dans le monde. »

Partager :