Partager :

Le ministre de la Défense israélien Benny Gantz envisage d’augmenter de plusieurs milliers le nombre de Gazaouis autorisés à travailler en Israël, selon Channel 12, un mois après qu’Israël a annoncé qu’il réémettrait 7 000 permis de travail israéliens pour les Gazaouis après un gel d’un an et demi déclenché par le coronavirus. Gantz a soulevé la proposition lors de discussions ces derniers jours, citant des plans pré-coronavirus pour augmenter le nombre à 10 000.

Des dizaines de milliers de Palestiniens ont fait la queue devant les chambres de commerce de la bande de Gaza mercredi dernier, dans l’espoir d’obtenir des permis de travail en Israël après que des rumeurs aient circulé selon lesquelles d’autres seraient délivrés aux résidents du territoire dirigé par le groupe terroriste Hamas.

Un responsable de la sécurité israélienne a déclaré la semaine dernière que si les autorités avaient décidé d’autoriser 7 000 travailleurs en septembre, elles n’avaient pu délivrer que 4 500 permis.

Ils acceptent désormais les candidatures pour les 2 500 autres, a déclaré le responsable, s’exprimant sous couvert d’anonymat conformément à la réglementation. Les permis étaient destinés aux hommes d’affaires plutôt qu’aux journaliers.

Gabriel Attal (Radio J)

Partager :