Partager :

Plus de 2.500 internes en médecine ont démissionné jeudi en Israël, en raison des gardes de 26h d’affilée qu’ils sont contraints d’effectuer.

Selon i24News :

« Suite à cette démission de masse, le directeur général du ministère de la Santé, le Pr Nachman Ash, a annoncé que les heures de garde seraient progressivement réduites, selon un nouveau plan du secteur médical.

« C’est le début d’une voie importante et significative mais cela prendra du temps », a déclaré Nachman Ash.

Selon le nouveau plan, les gardes seraient raccourcies à 18h d’affilée maximum.

« Il faudra quelques années pour que nous mettions en oeuvre le plan. Malheureusement, les internes ne l’acceptent toujours pas. Je comprends qu’il y ait de plus grandes attentes de leur part et je pense que nous allons y travailler et parvenir à des compromis », a assuré le Pr Nachman Ash.

Le président de l’hôpital Shaare Zedek, le professeur Yonatan Halevi, a déclaré que « sans internes, c’est impossible. Les internes ont raison, 26 heures de travail d’affilée, ce n’est pas acceptable. Mais le système de Santé commence à bouger à ce niveau-là ». 

« Le budget de tous les hôpitaux du pays provient de la vente de services aux caisses de santé à des prix dictés par l’État », a-t-il ajouté.

Dans une lettre envoyée au ministre de la Santé Nitzan Horowitz, les stagiaires ont écrit: « Ces derniers jours, nous avons clairement senti que nous étions abandonnés. »

« Nous parlons de raccourcir les temps de travail des stagiaires depuis des décennies et nous n’avons rien fait. Le problème est réel – il n’y a pas assez de médecins. En périphérie, la situation est encore plus difficile et c’est là-bas que nous commençons le processus. Je ne comprends pas l’intérêt de la démission de masse, » a déclaré le ministre de la Santé ».

Partager :