Partager :

Le vice-ministre Kara (Yamina) a fait tomber mardi la proposition de loi visant à accorder des allocations-chômage aux indépendants et professions libérales. Le texte a été repoussé d’une voix, 54 pour et 54 contre.

Avant le vote, le ministre des Affaires sociales Meïr Cohen avait demandé à l’opposition de retirer son texte et de repousser le vote de trois mois durant lesquels des négociations auraient lieu entre la coalition et l’opposition avec la participation du Trésor et du Bitoua’h Leumi.

Après le vote, le député Yinon Azoulay a lancé à Abir Kara : « Vous étiez le chevalier des indépendants mais aujourd’hui vous les méprisez. Ils ont honte de vous et se demandent maintenant pourquoi ils vous ont envoyé à la Knesset pour les représenter ». Pour Moshé Gafni (Yahadout Hatorah), « le gouvernement a perdu toute honte ».

La réaction du Forum des indépendants : « Ce gouvernement dont tous les membres sans exception ont fait campagne sur le dos des indépendants a révélé aujourd’hui son vrai et hideux visage en faisant tomber cette loi. Le gouvernement du ‘changement’ continue à négliger des centaines de milliers d’indépendants et se contente de slogans creux. L’ironie veut que ce texte soit tombé à une seule voix près, celle d’Abir Kara qui vient par là de prouver que les intérêts des indépendants ne l’intéressent pas et il les a tout simplement abandonnés ».

De même, la loi qui prévoyait d’accorder une augmentation de 50% du salaire mensuel des soldats d’active a été repoussée par 53 voix contre 48 parce que déposée par le député Elie Cohen (Likoud). C’était l’une de grandes promesses électorales de Naftali Benett. Elie Cohen a vivement dénoncé ce vote négatif en bloc de la coalition.

LPH (Copyrights).

Partager :