Partager :

Selon le député Yaakov Asher (Yahadout Hatorah), qui connaît toutes les arcanes de la Knesset, le ministre qui est aujourd’hui le plus proche de Mansour Abbas est Avigdor Lieberman, ministre des Finances.

Rappelant le passé du ministre et ses déclarations incendiaires contre les Arabes israéliens, Yaakov Asher a révélé qu’Avigdor Lieberman est par contre aujourd’hui « aux petits soins » et toute ouïe pour le président de Ra’am et se plie en quatre pour trouver des solutions afin de satisfaire ses exigences financières dans le but de le faire voter en faveur du budget d’ici un mois et demi. (LPH)

Avigdor Liberman (en hébreu : אביגדור ליברמן; nom et prénom de naissance, en russe : Эвик Львович Либерман, Evik Lvovitch Liberman), né le 5 juin 1958 à Kichinev (RSSM, URSS), est un homme politique israélien.

Après avoir été membre du Likoud, il crée et dirige le parti nationaliste Israel Beytenou, dont il est la tête de liste aux des élections législatives de 2006, de 2009 et de 2015.

À partir de 2001, dans les gouvernements d’Ariel Sharon, d’Ehud Olmert et de Benyamin Netanyahou, il est plusieurs fois ministre (Infrastructures, Transports, vice-Premier ministre et Affaires stratégiques, Affaires étrangères, Défense). Sa rupture avec Netanyahou met celui-ci en difficulté et permet la formation du gouvernement Bennett, dans lequel Avigdor Liberman devient ministre des Finances.

Personnalité éminente pour les Israéliens d’origine russe, il est controversé en raison de son vocabulaire violent et de ses positions anti-arabes.

Partager :