Partager :

La société City Transformer basée en Israël pense avoir réglé les problèmes de stationnement impactant le quotidien des citadins en concevant un véhicule pliable. Plus précisément, il s’agit d’une voiture à châssis rétractable. Cette fonction est idéale pour gagner de précieux centimètres au moment de trouver une place de parking.

Dans une vidéo publiée sur YouTube il y a quelques semaines elle a communiqué sur son premier véhicule : la CT1. Il s’agit d’une automobile capable de rétrécir et de s’insérer dans des espaces étroits. En effet, le châssis peut se replier sur lui-même alors que le véhicule lui-même est toujours en mouvement.

Dans sa forme basique, la CT1 voit ses roues dépasser des côtés. Toutefois, les roues se rabattent en appuyant sur un simple bouton, ce qui permet au véhicule d’atteindre un mètre de largeur seulement. À titre de comparaison, la biplace Twizy de chez Renault (très proche de celle de la CT1 dans sa forme normale) mesure 1,38 m de largeur.

Malgré l’intérêt évident de la CT1, celle-ci n’est évidemment pas parfaite. Bien qu’ayant la capacité de se faufiler un peu partout en ville quasiment à la manière d’un deux-roues, l’automobile est toutefois assez instable en mode compact avec les roues rétractées. Effectivement, cette configuration ne permet pas de dépasser les 40 km/h. Cependant, c’est suffisant pour trouver une place de parking. En mode normal, la CT1 peut tout de même rouler à 90 km/h maximum. Concernant la batterie, l’autonomie se situe entre 120 et 180 km pour une recharge. Par ailleurs, 80 % de la batterie peut se recharger en seulement une demi-heure.

Alors que le premier prototype a vu le jour en 2019, le modèle final a fait l’objet d’une présentation en septembre 2021 lors du salon IAA mobilité de Munich (Allemagne). Selon City Transformer, ce “premier véhicule urbain pliable” devrait être au cœur d’une production limitée dès 2022 avant un accès au grand public à partir de 2024.

Source : Sciencepost

 

Partager :