Partager :

Agé de 30 ans et père de trois enfants, Dan a été mis en examen pour avoir participé à une escroquerie au chômage partiel sans précèdent, permettant à plusieurs escrocs israéliens d’empocher plusieurs millions d’euros.

“Je me suis fourvoyé. Je suis tombé dans une machine infernale et jamais je n’ai réalisé l’ampleur de cette chose”, expliquait il y a quelques jours ce comptable de Seine-Saint-Denis devant la juge.

Dan a été arrêté avec sa femme et ses enfants en juin dernier, non loin de la frontière Suisse. Il avait en effet décidé de fuir en Israël après avoir constater le gel de ses comptes bancaires, en prenant le soin d’effacer toutes les données de son téléphone afin de brouiller les pistes. Il avait également demandé à son père de cacher le précieux butin dans un coin de son appartement parisien. Les gendarmes y ont notamment découvert plus d’un million d’euros en liquide ainsi que de nombreux bijoux luxueux.

“C’est un exécutant”

Profitant de l’annonce du gouvernement qui avait promis une aide pour les entreprises avec un dispositif de chômage partiel, Dan a usurpé l’identité de nombreuses entreprises afin de toucher illégalement ces aides.

Cette organisation criminelle a utilisé 7055 fausses entreprises ou usurpé l’identité de vraies sociétés pour indemniser des salariés fantômes” précise un magistrat. Selon lui, ce comptable n’est qu’un simple “exécutant” dans cette affaire.

D’après l’avancée de l’enquête, les donneurs d’ordre pourraient se trouver en Israël, pays originaire du père de famille.

“Il n’est pas l’animateur. Il déplore que ces équipes d’escrocs israéliens débauchent des informaticiens et des comptables français qui deviennent des délinquants en tombant sous leur charme”, indique par ailleurs Me Philippe Ohayon, son avocat. Après être passé aux aveux, ce père de famille a été écroué ainsi que son père et son épouse.

https://www1.alliancefr.com/

 

Partager :