Partager :

EDITORIAL. ZEMMOUR. De Daniel Rouach, Rédacteur en Chef d’IsraelValley.

Rassurez-vous! IsraelValley va très peu traiter du cas Zemmour. Nous avons reçu des appels bienveillants (l’agitateur-provocateur dérange de nombreux amis d’IsraelValley!) nous demandant « d’ignorer le phénomène Zemmour ». Les demandes reposent le plus souvent sur un  point : « Zemmour n’a rien à voir avec Israël et les thèmes qui font le coeur des articles d’IsraelValley ». C’est vrai.

Seul problème : lors des prochaines élections présidentielles, de très nombreux franco-israéliens qui nous lisent (1.400.000 visiteurs/uniques par an) sont de potentiels électeurs. Ceci dit depuis 2006, date de lancement du site, notre journal en ligne ne donne pas des consignes de vote.

Un fait. Nous sommes très proche des historiens de la Shoah qui travaillent à Yad Vashem et qui ont un avis très intéressant sur Zemmour. On en reparlera dans IsraelValley.

De plus, IsraelValley, bénéficiant d’un réseau exceptionnel de contacts, n’a aucune intention de dévoiler des pans entiers de la vie privé de Zemmour. La « Une  » de Paris-Match pose problème. Nous avons relevé des erreurs factuelles. Par ailleurs, l’article, en livrant des allusions, devient troublant… et perfide La presse israélienne, incluant le Haaretz, Jerusalem Post, Yedioth préfère être explicite et factuelle. Ce qui nous va très bien. (DR).

INSULTE ET MENACE. Selon i24News : « Une enquête a été ouverte lundi pour « menaces de mort » après que le polémiste et probable candidat à l’élection présidentielle de 2022, Eric Zemmour a été insulté et menacé dans la rue, a indiqué mardi le parquet de Paris.

Les investigations ont été confiées au service d’accueil et d’investigations de proximité de la police du XVIIIe arrondissement, a ajouté cette source.

Lundi, Eric Zemmour a affirmé avoir été agressé verbalement dans la rue par un homme qui lui a lancé « Sur le Coran de la Mecque, je vais te fumer ».

« Le quotidien de tant de Français », a écrit sur son compte Twitter le journaliste, qui a reçu le soutien du député LR Eric Ciotti.

Selon un sondage Harris Interactive publié mardi, Marine Le Pen, donnée en net recul à 16% des intentions de vote, est talonnée par Eric Zemmour, 13 à 14%, qui n’a toujours pas annoncé officiellement sa candidature.

La cheffe du Rassemblement national poursuit sa baisse, comparé à de précédentes vagues qui lui donnaient 28% début juin, et encore 24% fin août.

Selon cette étude, elle est menacée par Eric Zemmour, polémiste omniprésent dans les médias avec des positions très à droite, notamment sur l’immigration.

Selon un sondage Harris Interactive publié mardi, Marine Le Pen, donnée en net recul à 16% des intentions de vote, est talonnée par Eric Zemmour, 13 à 14%, qui n’a toujours pas annoncé officiellement sa candidature.

La cheffe du Rassemblement national poursuit sa baisse, comparé à de précédentes vagues qui lui donnaient 28% début juin, et encore 24% fin août.

Selon cette étude, elle est menacée par Eric Zemmour, polémiste omniprésent dans les médias avec des positions très à droite, notamment sur l’immigration ».

i24News (Copyrights).

Partager :