Partager :

Après d’autres Etats, dont les derniers en date sont l’Arizona, le New Jersey et la Floride, le Texas vient de se rajouter à la liste des Etats américains qui imposetont des sanctions économiques et financières au groupe Unilever après l’annonce du boycott des Juifs de Judée-Samarie par la compagnie Ben & Jerry’s.

Parmi les conséquences de ces mesures, l’action en bourse d’Unilever, à qui appartient Ben & Jerry’s, ne cesse de baisser de valeur. Comme les autres Etats, le Texas compte cesser ses investissements chez Unilever.

La direction de Ben & Jerr’ys en Israël a quant a elle réaffirmé qu’elle fournira ses glaces dans tout le territoire israélien, a compris en Judée-Samarie, dans la vallée du Jourdain, sur le Golan et à Jérusalem, notamment pour maintenir les emplois de centaines de personnes dans le sud du pays.

« Notre soutien à la société israélienne démontrera à la maison-mère américaine que nous, en Israël, ne cédons pas aux actions illégales de boycott », a écrit Avi Singer, directeur-général de Ben & Jerr’ys – Israël, dont le contrat de franchise sera échu à la fin de l’année 2022.

/lphinfo.com

 

Partager :