Partager :

HERZLIYA, Israël (Reuters) – Le ministre israélien de la Défense a accusé dimanche l’Iran d’entraîner des cellules terroristes étrangères, sur une base aérienne au nord d’Ispahan, au maniement des drones.

Téhéran est soupçonné de l’attaque aux drones du 29 juillet dernier contre le Mercer Street, un pétrolier appartenant au groupe israélien Zodiac Maritime, au large d’Oman, attaque qui a tué deux membres d’équipage, un Britannique et un Roumain.

Lors d’une conférence à l’université Reichman de Tel Aviv, le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a accusé l’Iran d’entraîner sur la base aérienne de Kashan « des cellules terroristes du Yémen, d’Irak, de Syrie et du Liban au maniement de drones de fabrication iranienne ».

Selon lui, l’Iran tenterait de « transférer le savoir-faire nécessaire à la fabrication de drones dans la bande de Gaza ».

Le ministère de la Défense a produit ce qu’il présente comme des images satellite de drones sur le tarmac de Kashan.

Les autorités iraniennes n’avaient pas réagi dans l’immédiat.

(Rédigé par Dan Williams, version française Sophie Louet)

Partager :