Partager :

Fondée en 2012, StoreDot, basée à Herzliya, développe des technologies de batteries à base de lithium-ion, utilisant des nanomatériaux et des composés organiques et inorganiques, qui permettent une charge ultra-rapide pour les marchés mobiles et industriels. Le procédé redéfinit la chimie des batteries lithium-ion conventionnelles, faisant passer le temps de charge des véhicules électriques de plusieurs heures à quelques minutes, indique l’entreprise.

Cette percée est réalisée principalement en remplaçant le graphite dans l’anode de la cellule par des nanoparticules métalloïdes, comme le silicium, pour surmonter les problèmes majeurs de sécurité, de durée de vie et de gonflement de la cellule pendant le processus de charge.

Parmi les investisseurs stratégiques de StoreDot, on compte BP Ventures, la branche de capital-risque de la multinationale britannique du pétrole et du gaz BP plc, Daimler AG, le constructeur des voitures Mercedes Benz, la multinationale japonaise de l’électronique TDK et Samsung Ventures. L’entreprise a levé 130 millions de dollars à ce jour.

En 2019, StoreDot a utilisé un petit facteur de forme de sa technologie XFC pour démontrer en direct la première charge complète au monde d’un véhicule électrique à deux roues en cinq minutes. Un an plus tard, elle a démontré l’évolutivité de ses batteries XFC pour d’autres appareils en chargeant complètement un drone commercial, également en cinq minutes. Une autre étape importante a été franchie en janvier 2021 lorsque StoreDot a lancé des échantillons d’ingénierie de batteries.

Sources : Times of Israel.

Partager :