Partager :
Percée révolutionnaire dans le traitement des cancers du cerveau et elle nous vient d’Israël ! Une équipe de chercheurs de l’Université de Tel Aviv a imprimé la toute première tumeur cérébrale maligne viable au monde à l’aide d’une imprimante 3D, et ce à partir de la matrice extra cellulaire prélevée sur le patient, recréant les propriétés mécaniques de la tumeur, du tissu cérébral environnant dans lequel elle se développe, et même les vaisseaux sanguins.
Des vaisseaux connectés à un système de tubes par lequel les chercheurs peuvent acheminer globules rouges et blancs et divers médicaments vers le modèle tumoral afin de découvrir ce qui est efficace.
Cette percée est révolutionnaire car elle va aider à accélérer la découverte et le développement de médicaments ou de cibles médicamenteuses, et faciliter un nouveau niveau de médecine personnalisée en permettant une prédiction rapide et plus fiable des traitements les plus appropriés en fonction de la tumeur.
« Si nous prélevons un échantillon du tissu d’un patient, avec sa matrice extracellulaire, nous pouvons imprimer en 3D à partir de cet échantillon 100 petites tumeurs et tester de nombreux médicaments différents ou leur combinaisons pour déterminer le traitement optimal », a déclaré Ronit Satchi-Fainaro, à la tête du laboratoire de recherche sur le cancer de l’Université de Tel-Aviv.
Cette prouesse va aussi permettre de déceler de nouvelles protéines et gènes cibles médicamenteux dans les cellules cancéreuses – une tâche très difficile lorsque la tumeur est à l’intérieur du cerveau d’un animal cobaye ou d’un humain.
Nathalie Sosna-Ophir (Copyrights).
Partager :