Partager :

Israël a remporté samedi la médaille de bronze dans l’épreuve de judo par équipe mixte aux Jeux olympiques de Tokyo, face à la Russie.

Selon i24 News :

« Les judokas israéliens ramènent ainsi la deuxième médaille olympique à l’Etat hébreu, après le bronze remporté samedi dernier par d’Avishag Semberg en taekwondo dans la catégorie des -49 kg.

Dans le match pour le bronze, la judoka israéliennne Gili Sharir a perdu contre Madina Taimazova, donnant une avance de 1:0 aux Russes, mais Sagi Muki a remporté son combat contre Mikhail Igolnikov, ramenant les Israéliens à égalité 1:1.

C’est ensuite Raz Hershko, qui a battu Aleksandra Babintseva pour donner une avance de 2:1 aux Israéliens, avant que Peter Paltchik ne porte le score à 3:1. La dernière victoire de Timna Nelson-Levy a enfin permis d’assurer à Israël une place sur le podium.

Avant sa victoire, l’équipe israélienne avait remporté sa confrontation contre le Brésil, lors de la session de repêchage, par 4 victoires à 2. Plus tôt dans la journée, Israël s’était incliné 4 – 3 face à la France en quart de finale, après être presque parvenu à créer l’exploit, en menant 3 victoires à 1. Les Français ont finalement réussi une remontada, avant de remporter le dernier combat, qui les a propulsés en demi-finale.

Il s’agit de la première victoire pour les judokas israéliens, sur qui le pays plaçait pourtant de grands espoirs. « C’est un énorme échec. Il faut tirer des conclusions sur la façon dont cet effondrement s’est produit aux Jeux olympiques », a déclaré un responsable anonyme de la délégation israélienne, cité par Ynet. « Il y a quelque chose de systématique. Ce n’est pas un échec ponctuel, tous les judokas ont perdu contre des rivaux plus faibles », a ajouté le responsable.

Aux Jeux olympiques de Rio 2016, Israël avait remporté deux médailles de bronze en judo ».

Partager :