Partager :

La Tech représente près de 8% des emplois dans le pays, environ 10% du PIB et la moitié des exportations. Des startups comme Gett ou Landa Digital Printing ont levé plusieurs centaines de millions de dollars et ont vu leur valorisation dépasser le milliard de dollars.

Les startups israéliennes bénéficient d’investissement significatifs de la part de l’Etat hébreu. Celui-ci porte une attention particulière à la R&D, à tel point qu’Israël, également une terre d’émigration pour nombre d’entrepreneurs, est le pays développé qui y consacre le plus grand taux de son PIB (près de 4,5%, soit près du double de la moyenne des pays de l’OCDE). La startup nation originelle est surtout connue pour être la terre d’accueil des grands centres R&D des groupes mondiaux.

Sur cette rive de la Méditerranée, environ 9% de la population active est employée dans l’innovation et le taux de chômage s’y situe à près de 5%. Le gouvernement israélien propose de nombreux avantages aux startups à travers l’Autorité israélienne de l’innovation, organe du gouvernement chargé de promouvoir le développement de la R&D au sein de l’Etat.

Selon Crunchbase, cette autorité a investi dans RenalSense, CathWorks, Enlivex Therapeutics, BioTime, Rezilient, Yellzz, Soapy Care, DiA Imaging Analysis ou Convizit. L’Autorité israélienne de l’innovation soutient au moins 18 incubateurs.

koide9enisrael.blogspot.com

 

Partager :