Partager :

Se faire vacciner contre le coronavirus ou attraper la COVID-19 n’a aucune conséquence sur le fonctionnement des ovaires, ont conclu des médecins dans une étude qui pourrait contribuer à rassurer celles qui sont encore récalcitrantes à l’idée de se faire vacciner, tout comme les patientes qui ont guéri de la maladie.

Les médecins ont étudié les ovaires de femmes suivant un protocole de FIV, et ils ont constaté qu’il n’y avait aucune différence de fonctionnement entre les femmes vaccinées ou non-vaccinées.

Il n’y a pas de différence non plus entre les femmes n’ayant jamais attrapé le coronavirus ou ayant guéri de la maladie.

Anat Hershko, directrice du département des FIV à l’hôpital Hadassah au Mont Scopus à Jérusalem, a ainsi examiné la fonction ovarienne des femmes suivies dans son unité.

Elle n’a constaté aucune différence entre les femmes ayant été immunisées avec le vaccin Pfizer et celles qui n’ont pas été vaccinées, explique-t-elle, affirmant qu’un tel constat contredit clairement les affirmations faites par certains qui avaient déclaré que le vaccin pourrait nuire à la fertilité.

« C’est la toute première fois qu’une conclusion aussi déterminante concernant la fertilité des femmes et le vaccin est présentée dans une étude », commente Hershko, dont la recherche a été publiée sur internet mais n’a pas encore été examinée par des pairs.

Times of Israel (Copyrights)

Partager :