Partager :

Ce n’est pas du tout par hasard que Decathlon possède une très belle image en Israël. La firme dépose une vingtaine de brevets par an pour ses innovations qui plaisent vraiment aux israéliens.

Ceux-ci sont très friands d’innovations qui « changent la vie ».

ISRAËL. L’enseigne de la galaxie Mulliez, conceptrice de nombre de ses produits, sort une dizaine d’innovations exclusives par an. Elles doivent répondre à une vraie demande, avoir un intérêt économique et être réalisables. « L’innovation en rafale »de Decathlon est un énorme atout en Israël. Les israéliens adorent les innovations pratiques.

En 2017, l’enseigne de la famille Mulliez avait inauguré son premier magasin israélien. Un point de vente de plus de 3 000 mètres carrés, situé en périphérie de Tel Aviv, dans le centre commercial de la ville de Rishon Lezion. Piloté par Louise Chekroun, PDG de Decathlon Israël, le magasin couvre près de 60 sports différents, misant sur les marques propres à petits prix de la chaîne nordiste.

Selon le site d’information Israel21c : « Lors d’une conférence de presse, la PDG de Decathlon Israël, Louise Chekroun, l’avait confirmé : « Les Israéliens nous l’avaient dit. Si vous avez l’intention d’être plus cher qu’en Europe, ce n’est pas la peine de venir. Nous avons décidé que ce ne serait pas le cas et que nous pratiquerions les meilleurs prix. Promesse tenue et davantage. Depuis l’ouverture, des comparatifs effectués par les suppléments économiques locaux ont montré que plusieurs produits étaient moins chers qu’en Europe et surtout qu’en France : entre – 6 à – 10 %. »

INNOVATION. Quatre des six dernières innovations de Decathlon concernent des équipements de vacances. L’enseigne de la galaxie Mulliez espère bien ainsi rééditer les succès de son masque de plongée ou de sa tente dépliable quasi instantanément.

C’est d’ailleurs sur ces deux produits stars que le concepteur et distributeur d’articles de sport a travaillé à nouveau. Il sort une version améliorée du masque Easybreath – pour le snorkeling avec tuba intégré – qui permet d’être entendu quand on parle la tête hors de l’eau, grâce à une valve acoustique au niveau de la bouche.

Quant à la tente 2seconds Easy, qui avait déjà connu une évolution en 2020, avec notamment un tissu garantissant un haut niveau d’obscurité, celle qui vient de sortir est encore un peu plus légère (4,5 kg contre 4,7), un peu moins chère (75 euros contre 99) et réparable. Une version trois places doit sortir en 2022.

Partager :