Résumé des tendances des exportations israéliennes en 2020.

Par |2021-06-17T07:34:53+02:00juin 17th, 2021|Catégories : ECONOMIE|
Partager :

Résumé des tendances des exportations israéliennes et de l’activité de l’administration du commerce extérieur. (communiqué du porte-parole du ministère de l’économie et de l’industrie)

* Les exportations s’élèvent à environ 112 milliards de dollars – une baisse de seulement 3% par rapport à 2019 et une augmentation d’environ 1 % par rapport à 2018.

* Par rapport à Israël, les prévisions pour 2020 pour les États membres de l’OCDE devraient diminuer – en moyenne – d’environ 11,7 %.

* La baisse la plus importante concerne les exportations de services touristiques – environ 66 % par rapport à 2019.

* La plus forte croissance a été enregistrée dans les exportations de services aux entreprises et de haute technologie – environ 20 % de croissance en dollars par rapport à 2019.

* Croissance des exportations vers les États cibles : Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Vietnam, Taïwan, Japon, Corée du Sud et Chili.

* Augmentation de l’activité d’assistance aux exportateurs : 1 228 actions de promotion des exportations – 11% de croissance ; 4 090 demandes d’assistance commerciale par les attachés de l’administration du commerce extérieur – 36% de croissance.

Le ministre de l’économie et de l’industri :

” Les très bons résultats des exportations israéliennes au cours de l’année du coronavirus sont le fruit d’une réflexion hors des sentiers battus et d’une compréhension rapide de l’évolution des conditions de travail. Je suis heureux que la réactivité du ministère de l’économie et de l’industrie ait permis de maintenir et même d’augmenter les exportations israéliennes dans plusieurs secteurs. À mon avis, l’une des données les plus encourageantes est l’augmentation de l’activité des exportateurs israéliens en 2020. Cela prouve que lorsqu’on travaille correctement, de manière ordonnée et avec un plan de travail, les résultats ne se font pas attendre, même lorsque la crise du coronavirus frappe le monde.”

Le directeur de l’administration du commerce extérieur du ministère de l’Économie et de l’Industrie, Ohad Cohen :

” L’année 2020 a été marquée par le ralentissement économique mondial, qui a beaucoup affecté les exportations israéliennes. Néanmoins, alors que les prévisions au début de la crise prévoyaient une baisse à deux chiffres des exportations israéliennes, dans la pratique, les exportations n’ont diminué que d’environ 3,2 %. Au cours de l’année écoulée, l’administration du commerce extérieur a proposé aux exportateurs un large éventail d’outils d’assistance, qui ont permis de lever de nombreux obstacles au commerce pour les exportateurs, de fournir des informations en temps réel sur ce qui se passe sur les marchés mondiaux et de lancer un appel d’offres pour les vols de fret avec un filet de sécurité gouvernemental. Ce dernier a assuré la continuité fonctionnelle en exploitant des routes de fret aérien vers des cibles d’exportation israéliennes critiques. Les attachés économiques ont adapté leur activité dans 50 centres mondiaux afin de promouvoir les exportations israéliennes selon un modèle de travail en ligne, avec plus de 1 200 événements commerciaux et virtuels dans le monde. Le soutien apporté dans le cadre des fonds d’assistance gérés par l’administration du commerce extérieur a connu une augmentation considérable.”

Monsieur Cohen a fait remarquer que les attachés économiques y sont parvenus ” tout en travaillant dans un contexte difficile de lockdowns et de restrictions de mouvement, en travaillant à domicile, avec des lacunes en matière d’équipement et de communication parmi de nombreux employés étrangers locaux dans le monde entier, et en répondant en permanence aux besoins des responsables des urgences des ministères de la Santé et de la Défense. Les attachés économiques et leurs équipes du service des affaires étrangères ont su créer les connexions nécessaires pour les entreprises pharmaceutiques, les fabricants d’équipements médicaux et d’EPI, ont levé les obstacles à l’importation et à la réglementation, ont dressé la carte des fournisseurs essentiels et ont continué à promouvoir les exportations israéliennes tout en ayant une vue d’ensemble et en faisant face à des conditions de pression et d’incertitude sans précédent. Le résultat est que les prévisions pessimistes ne se sont pas réalisées et que si les exportations israéliennes ont baissé, ce fut beaucoup moins que prévu. Le mérite en revient en grande partie au travail intensif de l’administration du commerce extérieur et du réseau d’attachés économiques dans le monde entier.”

L’administration du commerce extérieur devrait publier le rapport complet sur les exportations de 2020 plus tard dans l’année, lorsque toutes les données auront été reçues.

//itrade.gov.il/

Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut